Cotisation d’allocations familiales en baisse

À partir du premier avril 2016, les cotisations d’allocations familiales baissent. Les rémunérations annuelles n’excédant pas 3,5X le SMIC sont les principales bénéficiaires. Le taux de la cotisation passera de 5,25% à 3,45% pour cette tranche qui suit le taux de la tranche inférieure de moins de 1,6x le SMIC.

Depuis le 1er janvier 2015, l’employeur paie un taux réduit de cotisation d’allocations familiales (3,45% au lieu de 5,25%) si la rémunération annuelle du salarié ne dépasse pas 1,6 SMIC (soit 28 159,04€ en 2016 pour un salarié temps plein présent toute l’année).

À compter du 1er avril 2016, le taux réduit de cotisation d’allocations familiales de 3,45 % est étendu aux rémunérations annuelles qui n'excèdent pas 3,5 SMIC (61 597,90€ par an).

Le calcul pour l’année 2016

Si le montant des rémunérations annuelles pour l’année 2016 n’excède pas 28 159€, soit 1,6X le SMIC, le taux de cotisation d’allocations familiales reste inchangé et réduit à 3,45%.

Si le montant des rémunérations annuelles pour l’année 2016 n’excède 3,45 X le SMIC, le taux de cotisation d’allocations familiales est normal entre le 1er janvier et le 31 mars 2016. Il passe ensuite à un taux réduit de 3,45% pour les rémunérations versées à partir du 1er avril 2016, jusqu’au 31 décembre 2016.

Si le salaire annuel pour l’année 2016 excède 3,5 x le SMIC, soit 61 598€ le taux de cotisation d’allocations familiales de 5,25% reste inchangé.

Loi n°2015-1702 du 21 décembre 2015, JO 22 décembre 2015 ; Circulaire DSS/5B 2016-71 du 1er janvier 2016 (diffusée le 18 mars 2016)

En savoir plus

Actualités

Découvrez ici nos derniers articles et nos conférences

20-11-17 Décalage de paie pour les entreprises de plus de 9 salariés en 2018

13-11-17 Accident du travail et mise à pied

06-11-17 Cotisations : paiement mensuel en 2018 pour les sociétés de 9 salariés au plus

Toutes nos actualités
En savoir plus

Contactez-nous

20, rue des Vicaires
59046 Lille Cedex
+33 (0) 320 06 72 00