Harcèlement moral et délai de prescription

La prescription court à compter du dernier fait reproché.

La Cour de cassation rappelle ici un principe constant : dans la mesure où le harcèlement moral est constitué d’agissements répétés, il faut considérer, pour cette infraction continue, que la prescription court à partir du dernier des actes de harcèlements quelle que soit leur nature.

Pour autant, les juges apprécieront bien les faits de harcèlement sur l’intégralité de la période concernée, du premier fait au dernier fait.

Cass. crim. 19 juin 2019, n° 18-85725 FPBI

En savoir plus

Actualités

Découvrez ici nos derniers articles et nos conférences

24-09-19 Aménagement de la loi réformant la formation professionnelle

23-09-19 Nouveau régime d’épargne retraite

18-09-19 Congé de paternité en cas d’hospitalisation de l’enfant

Toutes nos actualités
En savoir plus

Contactez-nous

20, rue des Vicaires
59046 Lille Cedex
+33 (0) 320 06 72 00